top of page

Nos projets 2024 à financer

Construction d'une cantine AKORONGA

L'école Luke Stephano de AKORANGA est située juste derrière l'aéroport de Tuléar, capitale du Sud Madagascar. Elle scolarise, de la maternelle à la 9e, les enfants de 4 villages proches, tous
également pauvres : casseurs de pierres, éleveurs de zébus, fabricants de charbon de bois et gardiens de terrains.


C'est la seule école située sur le périmètre car l'état n'y a pas ouvert d'école publique. Pour maintenir les coûts de scolarisation  au plus bas, les 6 institutrices sont toutes des religieuses .

Les parents achètent eux-mêmes les quelques fournitures scolaires qu'ils peuvent payer et fournissent les ingrédients pour le repas du midi.  L'école est très appréciée des parents et en croissance rapide.


L'effectif actuel de 300 élèves devrait doubler d'ici 2 à 3 ans. Mais l'école ne dispose que d'une petite paillotte servant de  cuisine rudimentaire et d'aucun local dans lequel les enfants puissent
prendre leur repas.
Ils mangent tous dehors dans la cours et la poussière.


Le projet vise donc la construction d'une cantine avec cuisine attenante, le tout dimensionné pour un effectif de 600 élèves.  Le projet global sera divisé en sous projets qui permettront de le financer par module, soit grâce aux voyages de groupes d'étudiants, soit grâce au mécénat d'entreprises partenaires.

Financements recherchés :

Budget global du projet : 86.000 €
Contribution possible : à partir de 8.000 € (par équipes d'étudiants ou entreprises)

Le repas en plein air

Capture d’écran 2023-02-26 180542.jpg

L'école d'AKORANGA

La cuisine actuelle

Capture d’écran 2023-02-26 180522.jpg

Les enfants de l'école

Projets en cours de financement en 2023-2025

Construction d'un centre pour handicapés à AKANY 


Financements recherchés

Budget total : 110.000 €,
Contribution possible par tranches de 8.000 € (étudiants ou entreprises)

Une enfant après son opération

Construction d'un pensionnat à l'AMIKA 
 

 

Financements recherchés
Budget total : 47
.000 €,
Contribution possible par tranches de 8.000 € (étudiants ou entreprises)

Le plan du projet de pensionnat

Nos projets récurrents : 

L’aide alimentaire : L'objectif du projet est de venir en aide aux plus pauvres (personnes isolées, malades, âgées) en leur fournissant une aide alimentaire, des médicaments et des couvertures.

Le soutien aux dispensaires : Dans tous les villages de brousse de cette région où les Sœurs de la congrégation enseignante EJPR sont venues ouvrir des écoles, les carences criantes dans le domaine médical et sanitaire les ont à chaque fois amenées à ouvrir un dispensaire en annexe de l’école pour assurer des soins de base aux enfants malades et par extension à leurs familles et à toute la population alentour.

Le parrainage de groupe :  Dans les villages ou les quartiers les plus pauvres ce sont toutes les familles qui sont dans l'incapacité de financer la scolarisation de leurs enfants. Nous mettons alors en place des parrainages de groupes de 100 à 200 enfants qui consistent à réduire le coût de scolarisation des enfants d'une école en payant des salaires d'instituteurs, la cantine ou une partie forfaitaire des frais de scolarisation.  C'est le cas actuellement pour l'école de Mahaboboka, l'école de la rue de Tananarive, l'école Saint Paul de Chartres de Madiorano et la future école de la rue de Tuléar.

L’accès à l’éducation : L’école publique en place est dans un état de total abandon. L’école primaire des sœurs, réclamée par la population, est le seul espoir de scolarisation des enfants du village. La population est trop pauvre pour payer l’écolage et le nombre d’enfants à soutenir (plus de 200) est trop important pour que l’AHSMC puisse leur verser les parrainages habituels. La solution choisie ici est donc de réduire le coût de l’écolage en payant les salaires des instituteurs, à hauteur de 2 100 € annuel, ce qui réduit la charge des parents de près de 54%.

enfant.png
ecole.png
bottom of page